Eux sont passé au numérique. Pourquoi pas vous ?

 

 L’école Jean-Moulin passe de la craie au numérique.

La classe de Jacques Joubert a reçu des mains d’Alain Ferrand, le maire et Marie-Hélène Charles, adjointe au scolaire, les tablettes numériques.

Dans deux classes primaires de l’école Jean-Moulin, la craie a cédé la place au stylet bluetooth, complété dernièrement par des tablettes numériques. Le Tableau numérique interactif (TNI) et sa technologie novatrice remplacent depuis la rentrée le bon vieux tableau noir. Les élèves et leurs professeurs font figure de pionniers, puisqu’ils se sont formés depuis le début de l’année scolaire à utiliser les tableaux numériques offerts par la municipalité. Relié à un ordinateur, ce formidable outil pédagogique permet de projeter le support de cours réalisé par l’enseignant via une vidéo projecteur fixé au plafond et de le modifier à souhait au moyen d’un stylet. Les logiciels spécifiques auxquels il est associé permettent de travailler dans la plupart des matières en mixant images, sons, vidéos et textes. A l’aide du stylet, l’enseignant peut organiser une fiche de cours et mettre en valeur les notions à retenir.

Six tablettes

Tout le travail réalisé par la classe est également enregistré, ce qui peut permettre un retour en arrière dans les explications. Depuis le jeudi 10 janvier, ces classes sont dotées de six tablettes numériques afin de permettre le travail interactif en groupe. Le maire Alain Ferrand, et Marie-Hélène Charles, adjointe au scolaire, ont pu constater tous les avantages de cette technologie mis au service de l’apprentissage. « Nous avons désormais le monde entier dans notre classe », confiait Jacques Joubert, directeur des classes primaires, alors que les jeunes écoliers révisaient leur géographie en consultant l’itinéraire du Vendée Globe après avoir fait une recherche sur Google. « L’école ne doit pas être en retard dans le domaine des nouvelles technologies », a précisé Alain Ferrand. « En connectant désormais les tableaux numériques à des tablettes, nous venons de tourner une nouvelle page du tout numérique à l’école et cela ne peut qu’être bénéfique aux enfants comme aux enseignants ».

Retrouvez cette article sur L’independant

Ce contenu a été publié dans Points presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *