les collèges publics de mieux en mieux équipés en TBI

MOTIV’SOLUTIONS a sélectionné cet article qui montre une croissance très nette de l’équipement des collèges publics en TBI et VPI depuis 2009.

Les plans numériques se succèdent à un rythme assez soutenu au sein de l’Education nationale et ce depuis le milieu des années 80. Mais, après trente ans de mise en œuvre, les efforts consentis semblent enfin payer. Selon une étude réalisée par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), l’équipement informatique des collèges publics a été multiplié par deux entre 2005 et 2014.

Dans sa Note d’information, la DEPP précise ainsi qu’« En 2014, le nombre d’ordinateurs ou tablettes à usage pédagogique s’élève à 22 pour 100 élèves, dont 58 % sont en service depuis moins de cinq ans. Dans ce parc, le nombre de postes mobiles reste limité et représente 17 % de l’ensemble. »

Cependant si « En moyenne, pour 1 000 élèves, les collèges sont aussi dotés de 31 vidéoprojecteurs et de 11 tableaux interactifs » et que « 92 % des établissements disposent d’un accès à Internet dans plus de la moitié des salles de classe », on remarque que « d’un établissement à l’autre, les niveaux d’équipement sont très variables ».

Sur ce point, « les collèges ruraux, souvent de petite taille, ont généralement un niveau d’équipement supérieur à ceux des zones urbaines. Les collèges classés en éducation prioritaire ont également plus de matériel numérique que l’ensemble des établissements ».

Si l’on remonte à 2005, seulement 74 % des établissements étaient équipés d’un accès à Internet dans la moitié des salles de classe. S’ajoute à cela que « les deux tiers des collèges publics disposent en 2014 d’un espace numérique de travail (ENT) issu d’un projet académique et/ou des collectivités associées, contre moins de la moitié en 2011. »

 

Quant à « l’équipement des collèges en tableaux blancs interactifs/tableaux numériques interactifs (TBI/TNI) croît nettement : 2 pour 1000 élèves en 2009 ; 11,2 en 2014. Quant au nombre de vidéoprojecteurs (hors TBI/TNI), il tend à augmenter régulièrement depuis 2005, avec une accélération en 2010 (+ 55 % en un an). »

« À la suite du plan DUNE (développement des usages numériques à l’école), lancé en novembre 2010 par le ministère de l’Éducation nationale dans le but de renforcer les usages des technologies et des ressources numériques, la proportion des collèges possédant un débit global de la connexion à Internet supérieur à 10 Mbits/s a doublé entre 2010 et 2014 (11,7 % en 2010 ; 22,7 % en 2014). De même, la part des collèges avec plus de la moitié des salles connectées à Internet augmente sur la période 2010-2014 de 70 % à 92 %. »

Si les collèges ruraux sont mieux pourvus en équipement informatique que les établissements urbains, c’est essentiellement dû à « des effets de structure : les petits établissements sont davantage présents en zone rurale qu’en zone urbaine ».

Quant aux collèges classés en éducation prioritaire, ils « bénéficient d’un équipement en matériel informatique et numérique un peu plus important que les autres. Ils disposent de 24 postes pour 100 élèves, soit légèrement plus que les autres collèges (22 postes), avec une proportion plus élevée de terminaux mobiles (19 % contre 16 %). Ils sont dotés en moyenne de 32 vidéoprojecteurs et 12 TBI pour 1 000 élèves contre respectivement 31 et 11.

aaaaaaaaaaaa

Cet avantage en termes d’équipement se retrouve dans toutes les tranches de taille d’établissements, à l’exception des plus grands (plus de 700 élèves). En revanche, les niveaux de connexion à Internet ne sont pas meilleurs dans les collèges en éducation prioritaire : 88 % d’entre eux en disposent dans plus de la moitié des salles de classe contre 93 % hors éducation prioritaire. De même, 21 % des collèges en éducation prioritaire ont accès à la connexion Internet haut débit, contre 23 % pour les autres établissements. »

 

Ce contenu a été publié dans Points presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *