Nouvelles technologies : quatre écoles de Kinshasa dotées de tableaux blancs interactifs

MOTIV’SOLUTIONS a sélectionné cet article qui nous fait partager la remise symbolique de 4 tableaux interactifs au lycée français de Kinshasa, qui sanctionnait la fin de la formation assurée par quatre formateurs français, et, couplée avec la remise des brevets aux enseignants congolais.

20150521-nim137-1_de_1

 

La remise symbolique des quatre outils pédagogiques du logiciel libre Open-Sankoré destiné à l’enseignement au quotidien a eu lieu en présence du Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, Philippe Larrieu, la soirée du 20 mai dans l’enceinte de la Halle de la Gombe. 

Couplée avec la remise des brevets aux enseignants congolais, la dotation des Tableaux blancs interactifs (TBI) sanctionnait la fin de la formation assurée par quatre formateurs français. Les locaux du lycée René Descartes lui ont servi de cadre en cinq séances, soit pendant cinq mercredis après-midi, a indiqué Olivier Morro. Le professeur de français est au nombre du corps enseignant du lycée français de Kinshasa formateur de leurs homologues de quatre écoles de la capitale.

La vingtaine d’enseignants bénéficiaires de la formation issus de l’Institut Gombe II, du lycée Dr Shaumba, des Collèges excellence et Saint-Frédéric étaient répartis en trois groupes, à savoir mathématiques, sciences et français. À l’occasion de la rencontre solennelle qu’a abritée l’Institut français, Jean Bosco Ngelesi a procédé à une démonstration technique en temps réel simulant une leçon de grammaire. Le professeur de français du Collège Saint-Frédéric de Kimbanseke s’est servi de l’extrait d’un texte comme support à une leçon sur les adjectifs. Assisté d’un des formateurs, en l’occurrence Olivier Morro, il a en quelques minutes montré à l’assistance les possibilités de travail offertes par le TBI. Et le formateur français a donné une touche finale à la démonstration en montrant l’aspect ludique du logiciel au travers d’exercices pratiques proposés en continuité de la leçon.

Chacune des quatre écoles précitées a désormais à sa disposition le nouvel équipement à installer dans leurs établissements respectifs. Et les enseignants formés vont dorénavant se constituer en personnes ressources pour la formation de leurs collègues de sorte à intégrer définitivement l’usage du TBI dans l’enseignement au quotidien. Un suivi de formation des écoles sur l’intégration effective des TBI reçus dans le processus éducatif constituera la prochaine étape, le temps que les écoles apprêtent les salles pour l’installation du matériel. En effet, comme l’a fait savoir Patrick Demougin, l’attaché de coopération de l’ambassade de France, il est prévu au total la remise de trois TBI par établissements. Selon la confidence faite aux Dépêches de Brazzaville par ce dernier, jusqu’ici seul le Collège Saint-Frédéric dispose d’un TBI, les deux autres y seront installés dans la semaine. En effet, chacun des bénéficiaires se devra d’apprêter un nombre de salle équivalent à celui des tableaux offerts par l’ambassade avec l’installation requise pour entrer en possession de son équipement. Le lycée Shaumba devrait en principe accueillir ses TBI la semaine prochaine. Quant à l’Institut Gombe II et au Collège excellence, ils recevront les leurs d’ici à la fin du mois.

Ce contenu a été publié dans Points presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *