Le tableau blanc interactif à l’école, ça donne envie d’apprendre – Fresnay-sur-Sarthe

Les enfants sont tous volontaires pour aller au tableau blanc interactif.

Les enfants sont tous volontaires pour aller au tableau blanc interactif.

Jeudi soir, les parents d’élèves ont repris le chemin de l’école. Lors de l’inauguration de « l’école numérique » en primaire. Des aménagements réalisés depuis la rentrée dans deux classes avec des tableaux blancs interactifs (Tib) et une classe mobile grâce « à un réseau sans fil couvrant les deux sites, un point wifi qui permet l’utilisation d’internet sur toute l’école ».

Démonstration

Dans une des classes équipées de Tib, le maître demande aux jeunes élèves de retrouver les verbes du premier groupe dans une liste. Tous les doigts se lèvent : « Ils sont tous volontaires ! » Chloé, désignée par le maître, prend le crayon magique, choisit sa couleur, entoure un verbe dans la liste. Son camarade s’est trompé, il efface avec la gomme virtuelle. « Alors, on passe au tableau vert ? », suggère le maître. « Ah non ! », répondent unanimement les enfants.

Finie la peur d’aller au tableau, l’erreur est dédramatisée. Les enfants participent de manière active. À terme, grâce à une mutualisation des cours, leur préparation en est allégée. Le matériel choisi est simple d’utilisation, « à condition que le wifi ne tombe pas en panne ! », conclut en plaisantant Patrice Savy, le directeur. Les nombreux aspects positifs font oublier les désagréments.

Cet équipement a coûté 20 500 €, il est financé par une subvention du conseil général au titre de la convention de développement local avec la municipalité, qui a validé l’autofinancement restant, soit 10 500 €. La classe mobile comprend 18 « notebooks », soit un ordinateur pour deux élèves, un appareil photo numérique, des disques durs externes, un visualiseur de documents.

En plus des deux tableaux blancs interactifs fixes, un autre sera installé à la maternelle et un au CP, avec mise à disposition « d’une mallette mobile » comprenant un vidéoprojecteur, un ordinateur et un capteur interactif.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *