Wimereux : les écoles Pasteur s’équipent de nouveaux serveurs et de tableaux blancs interactifs

MOTIV’SOLUTIONS a sélectionné cet article qui nous présente deux écoles primaire du pas-de-Calais récemment équipées en tableaux numériques interactifs pour lesquels les jeunes écoliers doivent se former à passer le B2i, autrement dit le brevet informatique et internet.

2112611430_B976681587Z.1_20151002121640_000_G2L59RBQE.1-0

Ces compétences vont des fonctions de base de l’ordinateur à l’utilisation d’internet et de traitement de texte. « On utilise ces compétences dans toutes sortes de travaux », commente Rodolphe Podevin, directeur de l’école Fournier, à la tête de sa classe de CM2. « Aujourd’hui, nous faisons des recherches sur les grands hommes dans l’histoire, les sciences ou l’art. »

Un investissement de 16 000 €

L’école a été dotée d’un nouveau réseau composé de 16 postes, pour près de 16 000 €. « Le nouveau serveur « KWARTZ » (fourni par la société Iris Technologie) équipé du logiciel NetSupport School permet à l’administration de régler, de centraliser et d’affecter les droits et espaces de travail de chacun à volonté ainsi qu’une navigation sécurisée sur internet », continue le directeur.

Un serveur identique, pour un montant d’environ 10 000 €, a été installé également à l’école Louis-Pasteur par la société qui assure la maintenance : 2MRC.

Seulement sur la demande des enseignants

Mais la grande nouveauté est l’équipement des deux écoles en Tableaux Blancs Interactifs ou TBI. « Ces installations ne se font que sur la demande des enseignants, confirme Emmanuel Bigot, inspecteur de l’éducation nationale. Il ne sert à rien d’équiper les écoles si les matériels ne sont pas utilisés. »

C’est ainsi que 4 TBI ont été installés à l’école Pasteur et seulement un à l’école Fournier. Ceux-ci sont accompagnés de cinq ordinateurs portables et de quatre vidéoprojecteurs, pour un montant total d’environ 11 000 €.

« Les élèves apprécient »

Jean-Paul Vandecasteele, directeur de l’école Pasteur, est un utilisateur très satisfait. « C’est un outil très efficace qui permet de nombreuses applications et nous n’utilisons pas encore toutes les possibilités. En plus, les élèves apprécient. Cela provoque un intérêt supplémentaire de leur part. »

Ce contenu a été publié dans Points presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *