Le tbi, nouveau support d’apprentissage

Aujourd’hui, les pratiques éducatives sont modifiées, à l’école comme à la maison. Les technologies d’information entrainent des mutations fortes dans les habitudes d’apprentissage. Les recherches documentaires sont progressivement passées du papier à l’écran et la pédagogie scolaire glisse maintenant du tableau noir au tableau blanc interactif.

L’école française s’adapte aux nouvelles technologies pour faire évoluer ses pratiques pédagogiques. Depuis quelques années, les salles de classe s’équipent d’un tableau blanc interactif, ou TBI, qui optimise et modifie les comportements d’apprentissage. Les avantages du TBI sont multiples. Ce support est clairement influencé par les technologies informatiques et l’utilisation quotidienne d’Internet chez les jeunes générations. Il amène la pratique des loisirs multimédia dans le champ de l’éducation en proposant des méthodes éducatives novatrices.

Quelles sont les caractéristiques du tableau blanc interactif ? Grâce à un système de projection sur tableau tactile, l’enseignant peut développer des présentations évolutives et créer des exercices interactifs en direct. Cet outil offre de nouvelles perspectives en matière de pédagogie. Il mise sur l’échange et l’implication des élèves pour assurer des cours plus enrichissants et habituer à la participation orale en groupe. Le tableau interactif permet à l’enseignant de préparer des cours interactifs à l’avance, mais aussi d’improviser des exercices sur place et de les enregistrer pour une réutilisation à posteriori.

Pour l’élève, le TBI représente une nouvelle méthode d’apprentissage qui se rapproche de sa pratique des loisirs multimédia. Il attire par son aspect technologique et incite à une nouvelle relation avec l’enseignant. De la maternelle au supérieur, le tableau blanc interactif s’intègre progressivement dans les budgets des établissements scolaires. Il reste un investissement important, mais rentabilisable grâce au gain de temps qu’il induit dans la préparation des cours et des mises en place d’activités spécifiques. Face à une pratique informatique omniprésente sur le marché de l’emploi, l’apprentissage du numérique et des outils interactifs joue aussi un rôle majeur dans la préparation des élèves à la vie active.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *