Pamiers: l’environnement numérique de travail peine à trouver sa voie au collège Rambaud

Rangé depuis plusieurs années dans le coin d’une salle, un tableau numérique interactif flambant neuf mais en panne.

C’est un peu le symbole d’une technique numérique qui n’arrive pas forcément à s’exercer pleinement au collège Rambaud.
Lors de sa visite dans l’établissement scolaire appaméen, le président du Conseil général, qui venait observer les derniers travaux financés par son institution, a rappelé son attachement à la formation au collège.

«Une priorité pour nous mais c’est à l’établissement de vérifier si tout le monde a les moyens d’utiliser de façon correcte l’environnement numérique de travail» explique Augustin Bonrepaux.

Avec un ordinateur pour 4,3 élèves, le collège Rambaud se situe au dessus de la moyenne départementale qui s’élève à un poste d’ordinateur pour 3,51 élèves.

Des équipements et des câblages d’établissements réalisés par le Conseil général qui aura mis à disposition d’ici le 31 décembre 2012 près de 1730 ordinateurs ainsi que nombre de vidéoprojecteurs, tableaux interactifs et imprimantes.

Lors de cette rencontre avec les professeurs et les associations de parents d’élèves, il a été signifié l’impossibilité à ce jour d’utiliser pleinement le système numérique dans le cadre de l’éducation.

«On ne peut pas obliger tous les élèves à consulter des documents sur internet, ou à transmettre des messages aux parents via ce même biais, car en faisant un petit sondage, l’on s’aperçoit qu’environ 20% des élèves de chaque classe ne disposent ni d’ordinateur ni de connexion internet chez eux» a expliqué une enseignante.

De plus, elles ont été plusieurs enseignantes à mettre en évidence leur manque de formation dans ce domaine, notamment dans l’utilisation de tableaux numériques.

Une réalité de fracture numérique qui s’impose au corps enseignant qui tente malgré tout de pallier ce problème.

En effet, le portail de l’ENT doit permettre un accès à tous les acteurs de la communauté éducative depuis n’importe quel point de connexion à l’internet.

Le but: améliorer les échanges et développer des pratiques pédagogiques innovantes.

Le département de l’Ariège était d’ailleurs le premier département de Midi-Pyrénées à participer au projet ENT. Depuis 2010, l’ensemble des collèges publics ariégeois en sont équipés.

Aujourd’hui, après le déploiement et l’équipement, les usages réels sont encore un peu restreints à Rambaud.

Ces échanges ont aussi permis d’évoquer plus globalement la vie du collège mais aussi de soulever les problématiques propres à l’établissement.

Ainsi la cantine, les sorties culturelles ou encore les voyages pédagogiques ont été sujets à débat entre professeurs, associations de parents d’élèves, conseillers généraux, président du Conseil général, représentante de l’inspection académique et direction de l’établissement par le biais de sa principale Marie-Christine Vinatier et son adjoint Thierry Belmas.

Ce contenu a été publié dans Points presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *