MOTIV’SOLUTIONS vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2016 !

voeux_motiv_2016

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

A Secondigny, l’école s’ouvre au numérique

MOTIV SOLUTIONS a sélectionné cet article, qui nous fait part de l’équipement récent de l’école La Charmille (département des Deux-Sèvres), avec 14 tablettes tactiles, destinées à l’ensemble des enseignants et des 180 élèves.

numerique tete 3

Un exemple de pédagogie numérique qui intéresse l’académie.

Utiliser des outils numériques pour les élèves d’une commune rurale. C’est le pari de l’école primaire La Charmille, à Secondigny, qui s’est dotée depuis septembre de quatorze tablettes tactiles à destination des enseignants et des 180 élèves.

L’idée est venue de Benoît Picard, directeur de l’établissement scolaire. « J’ai proposé d’apporter de nouveaux supports lors d’un conseil d’école. Les collègues ont tout de suite trouvé cela intéressant », précise-t-il. L’investissement a coûté 2.800 €, pris en charge intégralement par l’Association des parents d’élèves.

Des applications en français, maths, anglais…

En maternelle comme en primaire, les tablettes sont désormais intégrées aux cours. Et s’ajoutent aux 20 ordinateurs et aux vidéoprojecteurs mis à disposition des huit classes. Les enseignants proposent aux écoliers des exercices sur diverses applications : français, mathématiques, anglais, calcul mental, sécurité routière… Et chaque mois, l’équipe pédagogique se réunit pour faire une veille sur de nouveaux logiciels.
« Ce changement de support attire et motive l’apprentissage des élèves », témoigne Magali Guilbaut, professeur des écoles. Mieux, le numérique permet à l’écolier d’être autonome. « Ils peuvent s’auto-évaluer, savoir s’ils se sont trompés », confie Solène Bonneau, qui gère la classe Ulis*. En tout cas, cela fait le bonheur de Gaël, 10 ans, en CM1 : « C’est mieux pour apprendre. »
Cette expérimentation du numérique intéresse de près l’académie de Poitiers. Pour preuve, le recteur, Jacques Moret, était de passage dans l’établissement, mardi matin, accompagné de Franck Picaud, Dasen (directeur académique des services de l’Éducation nationale), et d’élus locaux. « C’est un complément par rapport à ce qui existe déjà et une manière de réinventer l’apprentissage de l’élève. » De quoi l’inciter à développer l’usage du numérique rapidement dans d’autres écoles et les collèges.
De son côté, le directeur de La Charmille souhaiterait acquérir quatorze tablettes supplémentaires. « Nous allons tout faire pour que cette école puisse en avoir », promet Jacques Moret.

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

De la plume au clavier : «la plume bille ordi»

MOTIV’SOLUTIONS a sélectionné cet article qui nous parle de l’usage des « machines » depuis près d’un siècle, dont, les tableaux blans interactifs et vidéoprojecteurs interactifs fr plus en plus prisés dans l’enseignement.

201512191333-full

«Depuis plus d’un siècle, l’usage de «machines» dans l’enseignement est courant : porte-plume, stylo-bille, feutre, règle à calculs, calculatrice, TBI (tableau blanc interactif), VPI (vidéoprojecteur interactif), ENT (Environnement numérique de travail), expériences assistées par ordinateur (physique-chimie, sciences de la vie et de la terre,…). Un ENT (Environnement numérique de travail) est un portail internet qui donne accès à des services numériques en ligne destinés aux personnels des établissements, aux élèves et à leurs familles.

Depuis plusieurs décennies, on ne demande plus aux élèves de savoir calculer manuellement une racine carrée, de se servir d’une table de logarithmes, de savoir utiliser une règle à calculs… En effet, l’usage des calculatrices électroniques à fonctionnement autonome, non imprimantes, avec entrée unique par clavier, sera donc autorisé à compter de la session 1980 (circulaire n°79-318 du 2 octobre 1979). Pour les matières scientifiques, la calculatrice permet de se consacrer à des tâches plus «nobles» que le calcul manuel : réflexions sur des informations, des expériences, des hypothèses… Toutefois, on continue à enseigner la manière de calculer manuellement une addition, une soustraction, une multiplication, une division. Le brevet informatique et internet (B2i) atteste le niveau de maîtrise des outils multimédias et d’internet des élèves.

Certains téléphones portables utilisent la reconnaissance vocale pour changer d’application, pour lancer un appel téléphonique… Sur un ordinateur, on peut écrire simplement en parlant. Les performances, parfois limitées, des logiciels de reconnaissance vocale sont en pleine évolution. L’apprentissage de l’écriture manuelle, hors clavier, va-t-il disparaître ? On peut raisonnablement penser que non, sinon comment remplir un formulaire, faire des mots croisés, glisser un billet doux?»

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

Les écoles d’Anor avancent doucement mais sûrement sur le chemin de la transformation digitale

MOTIV’SOLUTIONS a sélectionné cet article, nous informant que les 390 élèves des écoles d’Anor (Avesnes et ses environs), seront toutes équipées, en 2016, en matériel informatique et numérique (TBI, tablettes, vidéoprojecteur numérique interactif), dans le cadre d’un programme d’équipement mené en partenariat avec l’éducation nationale.

670482288_B977485350Z.1_20160105112113_000_GH25TMU41.1-0

La municipalité accompagne financièrement la révolution numérique dans les écoles. Lancé en 2013, en partenariat avec l’Éducation Nationale, et doté d’une enveloppe de 50 000 €, le programme d’équipement en matériel informatique et numérique, sur trois ans, va s’achever en 2016 par une dernière dotation dans les quatre établissements scolaires (trois publics et un privé.)

Les 390 élèves qui les fréquentent vont bénéficier de matériels scolaires adaptés à l’école de demain, à l’instar des portables et tableau blanc interactif pour l’école du Petit Verger, ou de nouvelles tablettes adaptées aux tout-petits pour les P’tits Loups, des portables et bornes Wi-fi pour l’école Daniel-Vincent ou bien encore les quatre TBI à Saint-Joseph.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication s’installent durablement dans les écoles de la commune. Et ça depuis les années 2000 avec la création d’une classe pupitre à Daniel-Vincent en 2003, dotée d’un serveur et de 26 PC, financée par les fonds européens. Inaugurée en 2005, la construction de l’école maternelle des P’tits Loups a renforcé cette volonté numérique avec un réseau informatique relié à Internet, un PC portable par enseignant et trois PC fixe dans chacune des quatre classes de l’école. Utilisés avec une aisance naturelle par les nouvelles générations, ces outils font partie de leur quotidien. En 2016, une enveloppe permettra d’achever cet équipement. Toutes les classes, dix-sept au total, disposeront d’un tableau blanc interactif : un tableau mural blanc, un vidéoprojecteur et un ordinateur pilotable depuis le tableau, le tout avec un réseau sécurisé relié à Internet.

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

Salindres : l’école Marcel-Pagnol s’équipe d’un tableau blanc interactif

Cet article, sélectionné par MOTIV’SOLUTIONS, nous fait part de l’équipement récent en tableau numérique intéractif de l’école Marcel Pagnol à Salindres (département du Gard), dont une seule classe en bénéficie à ce jour. Deux autres classes devraient en tirer parti prochainement.

1264106_144_tb1_667x333

L’école élémentaire Marcel Pagnol s’est adaptée depuis de nombreuses années aux nouvelles technologies. En ce début d’année, la voici équipée d’un nouvel outil qui changera les habitudes des enseignants et des écoliers.

Adieu  le célèbre tableau noir à la craie (paradoxalement de couleur verte !) et son irréductible éponge ou brosse de feutrine. C’est ce que découvriront en ce lundi de rentrée les élèves de la classe de CM1 de M. Goulabert. Cette classe est, pour le moment,  la première de l’école à être équipée d’un Tableau Blanc Interactif (TBI)  livré lors des dernières vacances.

Ce nouvel outil pédagogique qui couple un grand écran tactile avec stylets et un vidéoprojecteur à focale courte permet grâce à sa simplicité et à ses fonctionnabilités multiples d’utiliser les nouvelles méthodes d’apprentissage. Il est équipé de haut-parleurs et d’un puissant amplificateur.

Un plus pour capter l’attention des élèves

Cette tablette géante connectée à un ordinateur permettra d’accéder à internet , de diffuser des vidéos, d’illustrer les leçons de manière vivante donc de mieux capter l’attention des élèves. Certains qui ont quelques soucis à mémoriser leurs cours seront peut-être surpris de pouvoir le faire plus facilement !

Ce support a été livré avec un jeu de logiciels conçus pour éveiller la curiosité des élèves et encourager les échanges pendant les cours en favorisant leur collaboration sur une tâche commune.  L’équipement des écoles par ce nouvel atout à la fois ludique et pédagogique  se poursuivra en fonction des demandes des enseignants et selon les possibilités financières de la commune.

Deux autres classes devraient être dotées du même matériel prochainement. Les trois instituteurs concernés bénéficieront  à la fin janvier d’une formation afin de profiter au mieux des possibilités offertes par le TBI.

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

Un tableau interactif à l’école d’Hérauritz

Cet article, sélectionné par MOTIV’SOLUTIONS nous fait part de l’inauguration d’un tableau interactif offert par le Rotary à l’école du centre Hérauritz qui est en charge de jeunes enfants déficients moteur et cérébraux.

2227737_897_12230975_800x400

L’Institut d’éducation motrice (IEM) d’Hérauritz a accueilli les responsables du Rotary club Bayonne Biarritz Adour (BBA) le jeudi 15 décembre après-midi. La raison de cette présence ? La bonne réception et l’inauguration d’un tableau interactif offert par le Rotary à l’école du centre Hérauritz, qui permettra notamment à ses enseignants, Inaki Goyheneche et Maitena Etchebarne, de disposer d’un outil pédagogique adapté aux handicaps des enfants et jeunes de 12 ans et plus déficients moteurs et/ou cérébraux.

 

Un soutien effectif

Jean-Bernard Laborde, vice-président du club Rotary BBA était particulièrement fier d’observer le plaisir des enfants de l’IEM d’Herauritz qui présentaient leurs progrès grâce à ce vidéoprojecteur interactif : « De par leur handicap, ces jeunes ne peuvent pas suivre une scolarité ordinaire. Cette année, l’effectif est de 24 élèves pour deux enseignants spécialisés. Ces enfants ont une motricité très réduite, associée à des troubles importants de la communication.»

«Ils souffrent d’une fragilité et d’une fatigabilité qui doivent être prises en compte au quotidien, poursuivait M. Laborde. Le projet de l’Unité d’enseignement était l’acquisition et l’utilisation des nouvelles technologies numériques pour permettre à ces élèves de mieux appréhender le monde qui les entoure. Bravo aux enseignants pour leur patience et leur dévouement ! ».

Jean-Bernard Laborde était accompagné de Christian Haramburu, dernier membre fondateur du club et pour la petite histoire, une belle rencontre avec l’ergothérapeute du centre Sabine Etchebarne-Bertrand aura permis d’initier le « mouvement »…

Un mouvement d’aide actif positif qui répond aux exigences rotariennes d’aide, de soutien et d’accompagnement ! Ainsi va la roue solidaire du temps…

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

Tablette en maternelle, le numérique au service du langage

Cet article, sélectionné par MOTIV’SOLUTIONS, nous présente des élèves d’une classe de grande section de maternelle, très rapidement familiarisés avec les nouvelles technologies par l’utilisation de tablettes numériques, qui permettent un apprentissage ludique et une participation à l’orale plus active.

Ipad a lecole V2

Faîtes-appel à votre mémoire…Au besoin, fermez les yeux…Le passage à la maternelle: l’odeur douce-amère du pot de colle blanche, le claquement des pupitres en bois, les gribouillages et autres découpages -bien concentrés, langues tirées- les fiches et leurs collections de gommettes, les bons-points, la craie qui crisse dans la classe…
Ça, c’était la grande section de maternelle vintage. Maintenant faites RESET.

Et regardez ces élèves, studieux, profondément concentrés sur un outil moderne et parfaitement adapté, protégé par une coque rigolote avec des poignées et une sorte de coussin: un Ipad ou tablette numérique.

Avec leur maîtresse, par petit groupe de quatre, ils participent par exemple à un atelier de manipulation. Ils lancent le dé et doivent construire une tour avec le nombre de legos indiqué sur le dé. Ils attrapent l’une des trois tablettes de la classe, photographient le résultat final, et valident par un« pouce vert » en cas de réussite.

Très rapidement familiarisés avec les différentes fonctions de cet outil, ces élèves de 5-6 ans apprennent vite. Ainsi, pour la photo, les cadrages fantaisistes des débuts se sont ajustés rapidement.

D’autres situations font appel à de l’expression orale. Pour raconter une histoire, par exemple, ils appuient sur le «rond rouge » et s’enregistrent,« une fonction qui motive les plus timides et même les germanophones à s’exprimer» remarque Choussila Bordeaux, leur maîtresse.

Ou bien encore, deux par deux, les élèves s’entraident pour taper des mots et plus tard des phrases sur le clavier. Un enfant dit le nom de la lettre, l’autre cherche sur le clavier. Les enfants se corrigent mutuellement.

La création de livres numériques avec les tablettes n’est pas en reste. Et le résultat qui en découle est que les temps consacrés au langage se multiplient, dixit leur maîtresse.

L’IPAD à la maternelle est un projet-pilote, mis en place par Choussila Bordeaux après avoir eu le feu vert du proviseur du Lycée Français Jean Renoir de Munich.

« C’est un outil formidable, qui complète la boîte à outils classique en grande section.
Les enfants visualisant ce qu’il savent déjà faire, on pratique l’évaluation positive, et cela apporte une confiance en soi aux plus effacés. L’enregistrement représente une valorisation de l’oral. Le numérique se met ainsi au service du langage. En plus, nous exportons les résultats des productions orales via des petites vidéos aux parents. Nous constatons une réelle motivation, une vraie implication des enfants

En cette fin de premier trimestre de mise en place de la tablette en grande section de maternelle, Madame Bordeaux reconnaît qu’elle présente plusieurs avantages. D’une part, un aspect ludique des apprentissages, d’autre part une participation plus active des enfants à l’oral, totalement en phase avec les recommandations des programmes actuels de l’Éducation Nationale. Les enseignants sont en effet de plus en plus sensibilisés à l’importance de la maîtrise du langage oral en maternelle pour favoriser l’apprentissage de la lecture au CP.

La tablette numérique: un outil ludique, un apprentissage efficace et une bonne communication avec les parents. Ça ne vous donnerait pas envie de retourner à la maternelle ?

 

 

 

 

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

L’école de Saint-Genouph à la pointe du numérique !

Notre partenaire MOTIV’SOLUTIONS VAL DE LOIRE  à  la joie de vous annoncer l’équipement de l’école publique de la commune de Saint-Genouph (Indre-Et-Loire), avec 4 tableaux numériques interactifs, financés par l’Association des Parents d’Élèves.

Laurent Sénépart St Genouph

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

CONFERENCE INTERNATIONALE DU LANGAGE DES SIGNES

MOTIV’SOLUTIONS a eu l’immense joie de soutenir cet évènement en proposant à son client VISUEL LSF ses solutions numériques interactives CONNECT SCREEN

Lesico Ecran4 (002) VisueLSF Ecran2 (002) VisueLSF Ecran3 (002) VisueLSF Lesico Ecran (002)

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire

Labergement-lès-Seurre : révolution technologique à l’école

MOTIV’SOLUTIONS a sélectionné cet article qui nous fait part de l’équipement récent sous forme de prêt de la classe de CM2 de l’école élémentaire de la commune de Labergement-lès-Seurre (Saône). l’achat de cet outil a été voté pour la rentrée 2016.

le-maire-son-conseil-municipal-les-assistants-pedagogiques-et-les-ecoliers-lors-de-la-presentation-du-conte-realise-avec-les-nouveaux-outils-numeriques-photo-jean-marc-bidault-1449499907

Un tableau numérique interactif est arrivé dans la classe de CM2. La présentation aux parents d’élèves des premiers travaux réalisés avec cet outil est prévue ce vendredi.

Depuis une quinzaine de jours, la classe de CM2 de l’école élémentaire de la commune bénéficie du prêt d’un tableau blanc interactif par les services de l’académie. Ce prêt fait suite à un dossier initialisé par Sandrine Théveniaux, institutrice des classes de CM1 CM2 de l’école de la commune.

Cet outil de plus en plus utilisé dans les écoles (il s’agit du 61e installé en Côte-d’Or) permet une souplesse dans la présentation des éléments présentés aux élèves pendant le cours. Il s’agit en effet d’un support pour le multimédia (textes, images, sons) permettant l’affichage de documents numériques, la modification de ces documents ou, par exemple, l’enregistrement d’une séance de cours. Il facilite l’activité des élèves au tableau grâce à la manipulation simple de fonctionnalités intégrées jusqu’alors externes au tableau classique : feutres multicolores, déplacement d’objets, instruments géométriques…

Un conte sonorisé et illustré

Après avoir été formés deux jours par le responsable Tice (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) du secteur de l’Éducation nationale, les élèves ont pu mettre en pratique les préparatifs réalisés depuis la rentrée et se sont emparé de l’outil pour réaliser un conte sonorisé et agrémenté de photos retravaillées.

Jeudi, ils ont présenté leur réalisation en avant-première au maire et aux conseillers municipaux, entourés de conseillers pédagogiques venus découvrir le conte semi-finalisé avant les parents d’élèves pour qui la présentation est prévue ce vendredi.

L’achat de l’outil a été voté

Le collège de Seurre étant déjà équipé et, afin de faciliter l’intégration des élèves de la commune à leur arrivé en 6e , le conseil municipal, après délibération, a voté la décision d’équiper l’école d’un tableau numérique interactif dès la rentrée 2016. L’installation de ce matériel reviendra à 2 738 € HT, subventionnable à hauteur 50 % et les élèves pourront continuer à se former à ce nouvel outil comme leurs prédécesseurs.

Publié dans Points presse | Laisser un commentaire